Lutte antivectorielle

Plusieurs formes de lutte antivectorielles sont recommandées :

  • Les moustiquaires imprégnées d’insecticide, afin que chaque individu puisse dormir en étant protégé des anophèles.
  • Les pulvérisations d’insecticides à effet rémanent à l’intérieur des habitations (avec une durée d’efficacité variant en fonction de l’insecticide utilisé et la surface traitée).
  • L’Assainissement des villages afin de limiter les zones de multiplication de l’anophèle, en effet le moustique pond ses œufs au niveau de points d’eau stagnante (petites flaques d’eau).